« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. »
 

Partagez | 
 

 A coeur saignant rien d'impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre de la guilde
Rang : Renégat
Messages : 438
MessageSujet: A coeur saignant rien d'impossible.   Lun 5 Jan - 23:21

-1-

Encore une journée ensoleillée à Amakna

Pres de la foire du Trool, on entend les enfants s'amuser et crier par delà les palissades. J’étais encore avec lui, lui, plus exactement c'est Sainthol, un Eniripsa avide de s avoir sur l'alchimie.
Je le côtoyais en secret depuis plusieurs mois, car j'aimais garder un peu de vie privée, ma famille étant trop oppressante a mon goût.

Mon père était le meilleur boulanger , et ma mère la meilleure alchimiste,  Il faut dire aussi que nous étions la seule famille a savoir créer à Bonta , des monstres pains pour aider à la milice, ainsi que des philtres de longévités, a deux ils ont su faire des miracles.
Ils ont eu deux enfants, Babalu, et moi.  Je touche un peu a la boulangerie pour aider mon père parfois, mais je préfère l’alchimie . Tout comme mon frère d'ailleurs, mais il fait quand même beaucoup mieux le pain que moi , il compte reprendre la boutique après papa, mais trêve de bavardages . J’étais donc en route pour Cania pour faire découvrir a Sainthol, l'une de mes cachettes D'edelweiss.




-Voila c'est ici ! M’écriais-je
-Ici , bien , mais moi je ne vois pas grand chose de différent de toute la  plaine que nous avons traversé

Je me dirigeais vers un rocher, semblable a tous les autres, sauf que celui ci , avait un levier qui ouvrait une trappe . Je l'actionnais alors

Kkkkkrrrrrrrrrrr

- c'est le bruit d'une roche qui bouge non ? Il n'y a pas d’éboulement par ici normalement

Je riais intérieurement, Je le trouvais naïf pour un Eniripsa, d'habitude ils sont tous très intelligents. Mais il avait ce petit air ahuris parfois, que je trouvais plutôt mignon.
J’ouvris la trappe cachée, et lui fis signe de venir.

Nous descendîmes alors l’échelle, et il avait enfin sous les yeux, une des meilleures plantations d'edelweiss.
Il ne dit rien, il observait comme très souvent ! Je voyais a ses yeux, que ma cachette lui plaisait beaucoup, ce petit sourire au coin des lèvres, j'avais appris a le connaître.

Il sortit alors ses fleurs de Dzibi et commença a les effriter, C’était une mauvaise habitude qu'il avait, depuis qu'il avait rencontré cet étrange Ecaflip. Sainthol, les faisait pousser lui même dans son grenier, et en revendait une bonne moitié a ce chat galeux. Je ne l'aimais pas beaucoup.

Pendant qu'il fumait, moi je m’allongeais .

-Tu veux un bout de Blopisier fait maison ? Comme tu ne fume pas j'ai quand même pensé à toi
-Oui bien sur, si c'est fait maison ! On verras si tu cuisines mieux que moi !
Je pris un bout de son Blopisier, il était sucré a souhait, mais il avait un petit goût amère qui restait sous le palais, beaucoup moins agréable...

- Tu n'est pas encore un as ! Lui dis je en souriant


Il me regardait fixement, c’était quelque chose qu'il faisait souvent d'ailleurs, cette fois-ci il se pencha sur moi doucement en expirant sa fumée de Dzibi il me dit ..
"Ferme les yeux ma princesse..."


____________________________________________________________________________________________________

Note : Je fais beaucoup de fautes et j'en suis consciente. Ne soyez pas désagréable en me les énonçant toutes, ou alors dite le moi de manière moins hautaine pour certains. J’espère que ce premier chapitre vous plaira quand même, bisous all


Dernière édition par Babalu le Ven 9 Jan - 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bras Droit
Rang : Bras droit
Messages : 739
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Lun 5 Jan - 23:48

La suite la suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien membre
Rang : tanplan
Messages : 1212
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Mar 6 Jan - 7:19

c'est un crime de s arreter sur cette intrigue Basketball j'aime bien alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Protecteur
Messages : 1081
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Mar 6 Jan - 13:05

Aaah c'est cool j'avais hâte de le lire ! Vivement la suite c'est excellent ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Muse des Dimensions
Messages : 318
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Mar 6 Jan - 19:57

J'attends la suite !
D'ailleurs Baba si je peux te passer une commande pour la suite du RP de Sram (niveau dessin) x)
Et en réponse à ta note, tu veux que je reprenne le texte et que je corrige tout ce que je vois et je t'envoie tout ça en mp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Renégat
Messages : 438
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Mer 7 Jan - 18:28

Oui je veux bien Mephi , si ca t'embete pas !

Pour les dessins, le truc c'est que j'les fait pas mal al 'arrache a cause du boulot etc, et que si ca m'inspire pas sur les demande bah .. J'vais pas l'faire XD donc j'te promet rien mais j'veux bien essayer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Muse des Dimensions
Messages : 318
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Jeu 8 Jan - 20:44

Ok bah je te fais la correcte ce WE genre demain soir comme je vais pas réviser (jour de repos après cette semaine lol) et pour l'image bah on se redira c'pas pressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Renégat
Messages : 438
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Dim 18 Jan - 23:54

-2-

Doucement, nos lèvres s’approchèrent. Ah... Qu'il est beau et fort ... Je m'approchais de lui, pour l'embrasser, il ne me rejeta pas,bien au contraire. Ses mains me serraient si fort contre lui avec une tel fougue que ça en fut déconcertant ...  
- Pas si vite s'il te plait …
Je disais ses mots mais je n'en pensais pas un seul, j'aurais voulu qu'il m'embrasse aussi violemment que possible, comme tout sacrieur en rêve.

























-Babalu , Oh, Babalu …
Tien c'est étrange, Otomai semblait avoir la voix de mon père quand il disait mon prénom.





MAIS LEVE TOI NON D UN BOUFTOU




Je fut pris d'un sursaut, alors que mon bel étalon partait en fumé je commençait a trembler,
J'entrouvris les yeux..
BABALU !!!
A bien réfléchir, alors que tout commençait a se mettre en marche comme un vieux mécanisme dans ma tête, je ne tremblais pas c’était plutôt mon père qui me secouait.
Lorsqu'il me lâchât enfin je m'assit sur le bord de mon lit, frustré, tout en me disant " je ne saurais jamais la fin ...!"
La lumiere passé de la fenetre, directement sur mes pieds troué me rechauffant legerement .  
La bouche pateuse je reussi a articuler quelques mots
- Mais qu'est ce qu'il y a papa ?

- Baba! Emerge un peu plus vite ! ta sœur est introuvable !
Soudain, tout devint plus grave qu'un simple rêve fini a la hâte ...

-Introuvable ? Comment ça tu veux dire  " disparue" ?
-Ecoute je ne sais pas, je ne voudrais pas parler de malheur, Mais je commence a me faire un sang d'encre et ta mere fait fané toutes les fleurs de la maison, et tu sais comme moi que ce n'est pas bon signe.

Effectivement, ma mère était une Sadida plutôt farouche dans sa jeunesse, et encore actuellement elle avait un pouvoir qui s’accentuait selon ses émotions. A l'heure qu'il est elle doit surement penser que ma sœur est partie voir des amis mais qu'elle n'a prévenu personne, ainsi elle doit lui préparer une bonne volée de bois vert...


Mon père m'expliqua alors, qu'elle n'était pas revenue pour dîner hier au soir,
et qu'elle n'avait toujours pas donné signe de vie ce matin. Ce n'était pas dans son habitude de découcher sans prévenir.
Il avait déjà interrogé tout ses amis, personne ne l'avait vu depuis hier midi, lorsqu'elle fut partie cueillir des edelweiss au camps Bwork.


Je sautais alors de mon lit, enfilant mes Tong Aclou à pleine vitesse, sans prendre le temps de frotter le nouvel aflux de sang provenant de mes pieds fraîchement transpercés.

Je la connaissait bien. Soit il lui était arrivé un accident, soit ont l'avait enlevée. Emo, était un Chacha noir.
Elle s’attirait toujours toutes sortes d'ennuis, mais elle retomber toujours sur ses pattes, ou du moins presque.
Je fis rapidement le tour de sa chambre a la recherche du moindre indice, sur sa table de chevet il y avait une carte, avec le plan du camp bwork.
Même si je ne doutais pas de sa force, il pouvait lui arriver toute sortes de problèmes la bas, ce n’était pas un endroit sur.. Je décidais d'aller voir par moi même.

En voulant sortir de la maison, je pu constater que du lierre commençait à pousser à l’intérieur de notre maison. Rien de bon …
Ma mère, assise, regardait d'un air las la fenêtre.

Je ne pris pas la peine de lui dire bonjour, de toute façon elle ne m'aurait jamais répondu vu son état.

Une fois la porte franchie, j’émis un sifflement pour appeler Haze ma dragodinde.

Elle arrivait en courant comme toujours des qu'elle savait que nous sortions, je me hissais sur elle a la hâte, tout en la tapant sur les flancs avec mes pieds pour la faire courir beaucoup plus vite, ainsi je me dirigeais des lors vers ce camp de Bwork.

Il n'y avait personne sur les routes, et je pouvait aller aisément a mon allure. J'en profitait pour fermer les yeux quelques instants quand soudain retenti une grosse cloche.

TING TING TING  TING


-OH HE ATTENTION A VOUS !!!

je me redressait quand je vis un peu trop tard une enorme dilligence, tirée par des chef de guerre bouftou foncant droit sur moi. Je tirais de tout mon possible sur les rennes, mais Haze n’était pas du genre a se laisser mener facilement. L'impacte aller bientôt survenir, les 4 chefs de guerres ne bougeaient pas du chemin, l'homme qui la conduisait s’alarmait il criait, les passagers aussi d'ailleurs . alors je fermait les yeux et me mis a prier fort







_____________________________________________________________________________________________________

Cette fois ci je n'ai même pas encore fait une relecture pour mes fautes, il y auras peu etre meme des fautes de frappes je corrigerais ca quand j'aurais le temps bisous et bonne lecture <3


Dernière édition par Babalu le Lun 19 Jan - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien membre
Rang : tanplan
Messages : 1212
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Lun 19 Jan - 0:23

Je sautais alors de mon lit, enfilant mes Tong Aclou a pleine vitesse, sans prendre le temps de frotter le nouvel aflux de sang que je laisser au pied de mon lit.

Cette phrase est du grand Art ! taptap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Muse des Dimensions
Messages : 318
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   Lun 19 Jan - 11:29

Oh mama je veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A coeur saignant rien d'impossible.   

Revenir en haut Aller en bas
 

A coeur saignant rien d'impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A coeur saignant rien d'impossible.
» Accès au coeur de lapin (quasi-) impossible
» Ne reste pas chez toi, ça n'sert à rien... E&C
» Coeur brisé et crane fendu..
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"