« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. »
 

Partagez | 
 

 JOURNAL ••• Les récits d'Illydile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Visiteur du forum
Rang : Rang
Messages : 15
MessageSujet: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   Lun 13 Fév - 21:11


L'HYDRE D'OMEL

La nuit venait à peine de tomber, les rues de la cruelle Brâkmar étaient illuminés par les nombreux gisement de magma qui parcourait la cité. Vagabonds, renégats, voleurs, crapouilles et autres rejetons de l'humanité arpentaient les longs pavés en quête de victime à étriper, marchand à dépouiller ou simple bière à déguster. Mais aujourd'hui n'était pas n'importe quel jour, aujourd'hui était le jour où ce bon vieux Chafer d'Atolmond et moi, on allait rentrer dans l'histoire (ahaha).
L'excitation était total, je détenais enfin tous les ingrédients nécessaires à la fabrication de notre recette secrète. Je m'empressais de sauter dans mon Havre Sac afin de prendre le Zaap en direction du coeur de ma grande Brâkmar. Il me fallait rejoindre la Taverne du claquant Aldir Atolmond immédiatement. A peine arrivé j'invoqua immédiatement mon Hurledent et l'enfourcha tout aussi vite lui indiquant la direction de la taverne de mon doigt encore ensanglanté du combat que je venais de mener.

Arrivée devant la taverne, j'ouvris le porte d'un coup sec. Tout le monde se retourna vers moi, surpris, la plus part énervés et prêt à tenter de me mettre une rouste. Mais je n'avais pas le temps pour la baston routinière. J'attrapais alors le roublard prêt à en découdre par la foulard et le jeta dehors d'un coup de pied bien placé. L'escroc qu'est Atolmond se reprochait donc de moi en faisant claquer ses os et me jeta un regard remplis de fourberie. Je mis à peine quelques secondes à sortir de mon Havre Sac l'ingrédient secret, puis mis un bras autour du cou du Chafer pour lui montrer en toute discrétion. Il s'affola totalement, les claquements étaient de plus en plus fort, sa mâchoire claquait, ses genoux claquaient, en fait, tout son corps claquait. Il retourna derrière son comptoir alluma toutes les lumières de la Taverne et commença à beugler.

Malgré un long moment de désaccord entre la clientèle Brâkmarienne et le Tavernier, quelques échanges de coups tous aussi brutaux les uns que les autres, on avait réussi à foutre la vermine à la porte. Le Chafer me sortis sa meilleure bière et me posa une choppe sur le comptoir. Il m'a alors posé milles et une question, me demandant maintes fois comment j'avais réussi à me le procurer. Il en revenait pas, pour lui c'était l'accomplissement de sa carrière, l'entrée dans l'histoire comme il disait souvent. Pour moi, l'occasion de me rendre plus saoul que n'importe quel Pandawa jusqu'à aujourd'hui.

Aldir se mis à marcher en direction de l'arrière salle de la Taverne, c'était un vrai laboratoire là bas derrière encore pire que l'Atelier de ces dégénérés d'Alchimiste. Il pris tous les ingredients dont il avait besoin et foutu le tout dans un grand chaudron. Il y avait de sa fameuse bière, de la gelée de toutes les couleurs, des plantes en voici en voilà. Il laissa mijoter pendant un long moment et le breuvage commençait à prendre une couleur assez étrange, des reflets de verts, une teinte de bleu, un rouge perçant. Puis vient alors le moment d'utiliser l'ingrédient secret, ce fameux ingrédient secret pour lequel j'ai carapaté dans tout le Monde des Douzes afin de mettre la main dessus. Lorsqu'il le plongea dans le chaudron, un énorme nuage de fumée s'en est dégagé. Une fumée enivrante, qui respirait l'hallucinogène à plein nez. Aldir n'avait pas l'air de trop maîtriser la manipulation de l'ingrédient. Le nuage s'étendis alors dans toute la Taverne. Nous commencions à voir des choses étranges apparaître devant nous, allant de Chacha tout mignon aux yeux hypnotisants à des monstruosité sans pareil. Il a fallu plusieurs heures avant que les effets de cette étrange réaction s’estompe.

Ce n'est que bien plus tard, le lendemain, alors que le soleil était déjà haut dans le ciel, que nous avons repris nos esprits. Perdu et désorienté, on ne savait ni ce qu'il c'était réellement passé, ni ce qu'il nous était arrivé. Lorsque Aldir a vu l'état de sa taverne, ses os se sont mis à claquer comme jamais, sa machoire ne s'arretait pas, le pauvre Chafer était ravagé. Pendant qu'il paniquait sur l'état de son gagne pain, une seule chose me trottait dans la tête. Avions nous réussi ?

Oui. L'alcool le plus fort de tout le pays était là, devant nous, dans ce gros chaudron noir baveux. L'Hydre d'Omel était fin prête. Ses couleurs arc-en-ciel était d'un vif absolu, son odeur d'un parfum envoûtant. Mais nous n'étions pas encore prêt à y goûter. Le vieux Chafer Atolmond me proposa de fêter notre réussite autour d'un bon steak de Gliglitch une fois la Taverne remise en ordre, ce que je ne refusa pas puisque nous avions réussi.

Finalement.
Nous avons bu cette étrange substance.
Ce fut le pire jour de toute mon existence et je préfère à jamais oublié ce moment.

Je ne pourrai jamais raconter ce que nous avons vécu ce jour là le vieux Chafer et moi, mais si un jour quelqu'un lis ces notes de mon journal. Ne préparez jamais d'Hydre d'Omel. Je pensais en avoir vu des choses horribles. Mais ceci, ceci est l'oeuvre du démon le plus vil que je puisse connaitre. Cet endroit, où nous nous sommes retrouvés Aldir et moi, ca ne pouvait qu'être l'oeuvre d'un esprit terriblement déranger. Car oui, en réalité, l'Hydre d'Omel n'était pas un alcool comme nous le pensions, mais une potion de téléportation pour un monde horrible qui ne ressemblait à rien. Ces licornes et ces nounours qui mangeaient ces satanés sucreries vivantes dans un pays remplis d'arc en ciel et de chose bonne, gentille et gâteuse. A jamais ces images resteront gravés dans ma mémoire.

L'Hydre d'Omel, c'est le mal, un mal maudit qu'aucun Brâkmarien ne devrait jamais espérer toucher s'il ne veut pas voir l'Enfer.

HRP

Voilà.
C'était la toute première histoire d'une (peut-être) longue futur série d'autres histoires. Je ne suis pas trop fan des choses incroyablement fantabulesque (oui ce mot ne veut rien dire) où il y a des super héros partout etc. Je préfère les trucs farfelues sans aucun sens. J'espère que ça vous aura plu ! & Si c'est le cas, hésitez pas à me le faire savoir bounce
(c) Codage par C0DEX, merci de ne pas reproduire sans permission <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Botaniste
Messages : 200
MessageSujet: Re: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   Mar 14 Fév - 9:58

Très louuurd j'ai adoré la chute ! Continue c'est super sympa comme concept de RP et bravo pour la video discussion avec le chafer, c'est REUSSI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Visiteur du forum
Rang : Rang
Messages : 15
MessageSujet: Re: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   Mar 14 Fév - 10:05

Merci mec Laughing
Heureux que ça t'ai plu, une autre petite histoire arrivera bientôt je pense, quelque chose de surement plus épique et moins malaisant mwahaha bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cleaneur
Rang : Ancien Mouchoir
Messages : 3293
MessageSujet: Re: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   Mar 14 Fév - 12:44

Ça me fait penser qu'il serait judicieux d'ajouter les travaux du CoG sur cette partie.
Par contre toi j'ai pas lu. _|_

(Enfin si les images car c'est l'seul truc que j'comprends. bounce )

_________________
Aero

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de la guilde
Rang : Protecteur
Messages : 1081
MessageSujet: Re: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   Mar 14 Fév - 20:08

Je lis que les histoires des Martine, désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: JOURNAL ••• Les récits d'Illydile   

Revenir en haut Aller en bas
 

JOURNAL ••• Les récits d'Illydile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» JOURNAL ••• Les récits d'Illydile
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...